A fleur de peau

DSCN1866

Le rose est une de mes couleurs préférées. Elle égaille le visage et donne bonne mine. Porter du rose c’est comme apporter un joli coup de blush a son visage. En ce début de printemps, je n’ai pas résisté à l’envie de ressortir mon haut Kookai rayé rose, noir et crème qui s’assortit parfaitement à mes nouvelles boucles d’oreille confectionnées par Jennifer Desnoyers, créatrice.

Jennifer Desnoyers a créé la marque « A fleur de peaux » et fait partie de l’association « Couleur Cabanes », créée en 2004, et qui a pour objectif de promouvoir, coordonner et soutenir le développement d’ateliers de créateurs tout en réhabilitant d’anciennes cabanes ostréicoles sur l’Ile d’Oléron.

Chez « A fleur de peaux », chaque création est unique, originale et réalisée à la main. Des bijoux, des ceintures et des sacs en cuir notamment qui apportent à nos tenues de la couleur et de l’originalité.

DSCN1860

DSCN1861

Haut Kookai, Legging Zara, Boucles d’oreille A Fleur de Peaux

DSCN1874

Publicités

Happy Sunday #6

Happy Sunday !   Je ne sais pas vous, mais pour ma part, j’ai attendu l’arrivée de ce weekend avec impatience ! Dès mardi, je rêvais d’être déjà à vendredi soir … Seul petit bémol, le passage à l’heure d’été qui raccourcit notre dimanche d’une heure !  Une heure de moins certes, mais toujours pleins de bonnes raisons d’apprécier ce beau dimanche !

#1 L’Eclectic Paris Beaugrenelle

Avec Mon Cher & Tendre nous avons découvert un nouvel endroit où boire un verre et commencer une soirée en tout intimité : le Restaurant l’Eclectic.  Situé au rez-de-chaussé du Centre Commercial Beaugrenelle, face au Quai de Grenelle, ce restaurant à l’architecture des années 70 offre un joli coin bar : de gros fauteuils très confortables, de la musique d’ambiance très agréable et une lumière tamisée, tout est fait pour se sentir à l’aise et comme chez soi.

Avec Mon Cher & Tendre, nous commandons deux cocktails : un Mojito Eclectic (au gingembre) pour Monsieur et un Caïpiroska Violette pour Moi, ainsi qu’un bouquet de crevette de Madagascar pour caler notre petite faim. Verdict ?? Les cocktails sont excellents ! Servis bien frais et aux recettes originales, ils modernisent l’apéro ! Pour les crevettes, nous sommes un peu plus réservés. Très bonnes, et bien en chair, mais au prix un peu élevé à notre goût (24€ les 6 crevettes …).

Informations utiles : L’Eclectic, 7 rue Linois, 75015 Paris, 01 77 36 70 00, Métro ligne 10 arrêt Charles Michels ou Javel. 

#2 Vide dressing Week

Nous adorons remplir nos armoires, passer des heures à flâner dans nos boutiques préférées afin de trouver LE vêtement qui manquait à notre collection … a tel point que nos penderies sont à deux doigts de craquer, sous le poids de tous ces tissus divers et variés.  Acheter, encore acheter, toujours acheter et maintenant, donner !

Jusqu’au 2 avril 2014, vous pouvez participer à l’opération solidaire menée en faveur de la Croix Rouge : donner les vêtements que vous ne mettez plus en les apportant dans l’une des nombreuses boutiques qui participent à l’opération. Vos vêtements seront ensuite transmis à la Croix Rouge qui les mettra à la disposition des familles les plus démunies.

Pour plus d’informations, et pour trouver une boutique proche de chez vous, consulter le site en cliquant sur ce lien Vide Dressing Week.

50 nuances de gris et 1 sac rouge

DSCN1859

Cela faisait des mois que j’en rêvais, imaginant chacune de mes tenues mises en valeur par cet accessoire si féminin. Repéré par hasard au cours d’une balade rue du Commerce, il a, enfin, rejoint mon dressing, pour mon plus grand bonheur : le sac corail Fairmount en cuir grainé. Une coupe traditionnelle, si féminine et modernisée grâce à sa couleur vitaminée.

Pour sa première sortie en ville, j’ai choisi une tenue classique qui le mette en valeur. Ainsi, j’en ai profité pour revêtir à mon pull Chattawak adoré, une jupe vintage en laine, et une ceinture argentée également achetée chez Chattawak pour cintrer la taille. Mon Fairmount peut pleinement s’exprimer parmi ce gris !

DSCN1858

DSCN1854

Sac Fairmount (new), Pull et ceinture Chattawak, Jupe vintage

DSCN1856

Lectures d’avril

DSCN1835

Pour ne pas être à court de lecture, je me suis rendue à Gibert Joseph faire le plein de romans. Pour ce mois d’avril, je vais voyager dans le temps et l’espace pour découvir des écrivains encore inconnus de ma bibliothèque.

Grande fan des polars scandinaves, j’ai rarement eu l’occasion de lire des auteurs danois alors même que j’apprécie tout particulièrement leurs séries (Sacrilège !!). Ayant entendu parler de cet écrivain à succès, j’ai décidé de découvrir son premier roman. 

Miséricorde. Jussi Adler Olsen. Pourquoi Merete Lyyngaard croupit-elle dans une cage depuis des années ? Pour quelle raison ses bourreaux s’acharnent-ils sur la jeune femme ? Cinq ans auparavant, la soudaine disparition de celle qui incarnait l’avenir politique du Danemark avait fait couler beaucoup d’encre. Mais, faute d’indices, la police avait classé l’affaire. Jusqu’à l’intervention des improbables Carl Mørck et Hafez el Assad du Département V, un flic sur la touche et son assistant d’origine syrienne. Pour eux, pas de cold case …

Lire c’est apprendre et ré-apprendre sans s’en rendre compte et notamment les pans les plus sombres de notre Histoire, par souci du devoir de mémoire.

Le monde d’Hannah. Ariane Bois. Paris, hiver 1939. Dans le « petit Istanbul » le quartier de la diaspora judéo-turque, vivent Hannah et Suzon, deux petites filles inséparables. Quand la guerre éclate, elles découvrent le marché noir, les sirènes qui hurlent et les rafles … Pour Hannah, c’est la peur, l’expropriation et l’exil en Turquie, le pays natal de ses parents; pour Suzon, c’est encore la protection du douillet appartement familial. La guerre terminée, elles se reverront. Mais leur monde a disparu. Tant bien que mal, les deux jeunes filles tentent de se retrouver la complicité des après-midi sucrés de leur enfance, avant l’horreur. Jusqu’au jour où Hannah découvre un terrible secret. Leur amitié résistera-t-elle à ce que la guerre a ruiné ? 

Le problème Spinoza. Irvin Yalom. Amsterdam, février 1941. Le Reichleiter Rosenberg, chargé de la confiscation des biens culturels des juifs dans les territoires occupés, fait main basse sur la bibliothèque de Baruch Spinoza. Qui était-il donc ce philosophe, excommunié en 1656 par la communauté juive d’Amsterdam et banni de sa propre famille, pour, trois siècles après sa mort, exercer une telle fascination sur l’idéologue du parti nazi. 

Après avoir lu la Trilogie berlinoise de Philipp Kerr, je n’ai pas résisté à cette version US lorsque je suis tombée dessus.

Trilogie New-Yorkaise. Paul Auster. De toutes les qualités qui ont justifié le succès de la Trilogie new-yorkaise, l’art de la narration est sans doute la plus déterminante. C’est qu’il suffit de s’embarquer dans la première phrase d’un de ces trois romans pour être emporté dans les péripéties de l’action et étourdi jusqu’au vertige par les tribulations des personnages. Très vite pourtant, le thriller prend une allure de quête métaphysique et la ville, illimitée, insaisissable, devient un gigantesque échiquier où Auster dispose ses pions pour mieux nous parler de dépossession.

Ma période historique préférée est sans conteste la Belle Epoque, cette période marquée par les progrès sociaux, économiques, technologiques et politiques. Alors forcément, lorsqu’un roman, policier de surcroît l’évoque je ne peux pas résister !

Le dragon du Trocadéro. Claude Izner. En 1900, l’Exposition universelle ramène à Paris une faune bigarrée de curieux, de marins, d’artistes et de scientifiques. Ichiro Watanabe et son cousin Isamu visitent les œuvres réunies sur le Trocadéro quand quelqu’un dans la foule glisse un papier dans la main de ce dernier. A peine l’a-t-il lu qu’il est abattu d’une flèche en plein cœur, à laquelle est rattachée une plume. Quelques jours plus tard, un anglais subit le même sort, marquant le début d’une série noire. Qu’est-ce qui relit ces hommes ? Inquiets pour la sécurité de leur ami Watanabe, Victor et Joseph vont se lancer dans une nouvelle enquête qui les amènera au récit d’un bateau fantôme et d’une mystérieuse cargaison… Entre marins et contrebandiers de toutes les nationalités, les dernières aventures de Victor ont des airs de bout du monde.

Et vous, quelles seront vos prochaines lectures ? Policiers ? Biographies ? Romans ? Certains d’entre vous ont ils déjà lu ceux que j’ai hâte de lire ?

DSCN1836

Patchwork de couleur

DSCN1781

Pour contrecarrer le ciel gris revenu sur Paris, j’ai opté pour une tenue colorée avec cette blouse Comptoir des Cotonniers. Un patchwork de couleur qui donne bonne mine ! Associé à mon dernier achat Kookai (grande fan de Kookai !!), ce pantalon bleu foncé à la coupe carrotte réhausse les couleurs chaudes de la blouse. Question accessoire, un Bracelet du Chat bleu nuit et doré et une montre BonbonWatch blanche pour un peu de clarté. Un look casual chic idéal pour aller prendre l’apéro au Zébra Square (présenté dans ce post >> ici <<).

DSCN1787

DSCN1776

Blouse Comptoir des Cotonniers, Pantalon Kookai, Montre Bonbon Watch, Bracelet Le Bracelet Du Chat

DSCN1779

Nuxe – Rêve de miel pour des lèvres de rêve

20140324-220436.jpg

S’il y a bien un réflexe beauté que je n’abandonne jamais, hiver comme été, c’est d’hydrater mes lèvres matin et soir. Comme elles se dessèchent facilement, j’ai testé au fil des ans des dizaines de sticks à lèvre et crèmes nourrissantes différents. Aucune marque n’arrivait à me satisfaire pleinement jusqu’au jour où j’ai testé le Baume Lèvres Ultra Nourrissant Rève de Miel de Nuxe. C’est la révélation  !!

Ce produit miracle répare nos lèvres en les hydratant en profondeur pour leur apporter douceur et souplesse au quotidien. De plus, cette petite merveille agit immédiatement et pour longtemps, et son parfum  d’agrumes et de miel  du baume est un enchantement.

Afin d’avoir des lèvres souples et lisses toute la journée, j’applique matin et soir le baume lèvres ultra nourissant. Et pour la journée, le stick hydratant Nuxe Rêve de Miel  ne quitte jamais mon sac à main ! Bye bye sécheresse !! 🙂

Et vous, quel est votre secret pour des lèvres de rêves ?

20140324-220423.jpg

20140324-220449.jpg

Ethnique chic

DSCN1844

Samedi, nous avons profité des rayons de soleil qui perçaient le ciel gris pour nous rendre au Café Instituutti (>> ici <<) et y déguster un excellent cookie accompagné d’un café filtre parfaitement torréfié. Pour ce sweet moment avec Mon Cher & Tendre j’ai opté pour une tenue chic qui mette en valeur  mon haut Maje à la tendance ethnique.

Je trouve que la couleur dorée apporte un côté festif aux tenues et le noir nous assure toujours d’être classe. C’est pourquoi j’ai choisi ce gilet doré, cette pochette noire et dorées et ce pantalon Uniqlo noir. Le petit plus ? une bracelet créateur chiné aux Cherche minip’ qui s’accorde a ma tenue. Qu’en pensez vous ? Porter de l’ethnique tout en étant chic vous plait également ?

DSCN1820

DSCN1814

Haut Maje, Gilet et pochette Whim, pantalon Uniqlo, bracelet Cherche Minip

DSCN1843