Happy Sunday #7

Happy Sunday !   En ce premier dimanche du mois d’avril je vous invite au voyage. Embarquement immédiat pour de nouveaux horizons …

#1 Il était une fois l’Orient Express. Institut du Monde Arabe

orientexpress

Mon rêve ? Voyager à bord de l’Orient Express, ce train de luxe créé par Georges Nagelmackers, de la Compagnie Internationale des Wagons lits en 1883 et qui desservait plusieurs villes européennes avant d’ouvrir aux voyageurs les portes de l’Orient. Un train à l’atmosphère luxueuse, qui atteignit son apogée dans les années 20 avec la collaboration d’artistes décorateurs tels que René Lalique. Un train mythique qui inspira de nombreux auteurs comme Agatha Christie qui le choisira pour son très célèbre huit-clos « Le crime de l’Orient Express ».

A défaut de pourvoir quitter Paris à bord du plus beau train du monde, l’Institut du Monde Arabe nous invite à le découvrir au travers d’une exposition qui lui est entièrement consacré. L’exposition commence par la visite d’une locomotive composée de trois wagons prestigieux que le visiteur peut parcourir librement, découvrant des décors de prestiges et notamment le wagon-restaurant Le Train Bleu immortalisé par Agatha Christie. A l’intérieur de l’IMA, un véritable musée de l’Orient Express est proposé au visiteur : objets et documents d’époques, malles, photographies … pour nous faire vivre une des plus belles épopées du 20ème  siècle.

Informations utiles : Il était une fois l’Orient Express. Institut du Monde Arabe, 1 rue des Fossés Saint Bernard, 75005 Paris, Tarif plein 8€, -26 ans 4€, nocturne le vendredi jusqu’à 21h30

#2 16ème Festival du Cinéma Brésilien à Paris

footbal brésil

Jusqu’au 8 avril, le Cinéma l’Arlequin nous invite à découvrir le Brésil et plus précisément l’Histoire brésilienne. Placé au coeur de l’actualité grâce à la Coupe du Monde qui aura bientôt lieu dans ce pays marqué par le souvenir d’une période très sombre de son histoire : celle de la dictature.

Ainsi, deux thèmes majeurs sont à l’honneur de ce 16ème festival : le football et la dictature. Au programme, des débats, des projections, des hommages et des rencontres professionnelles qui nous présenteront ce qu’est l’identité brésilienne et les périples de sa construction.

#3 Pershing Hall

Par association d’idées, lorsque je pense « vacances », je m’imagine déjà passer la porte d’un hôtel … Rêverie quand tu nous tient … Certes, il n’est pas prévu que je réalise un check in sous peu, alors pour m’imaginer un peu en voyage sans bouger de chez moi, direction le Pershing Hall.

Pershing Hall ?  What is it me direz vous ? Il s’agit d’un hôtel construit par le Comte de Paris à la fin du 18ème siècle au coeur du triangle d’or et qui tient son nom du Général John Pershing qui engagea les troupes américaines en 1917 et fit de ce lieu son QG.

Surtout, c’est un hôtel qui dipose d’un bar lounge très tendance. Banco ! En ce dimanche soir, au lieu de se morfondre au fond canapé à rêver soleil et plage de sable fin, installez vous plutôt à l’une des tables du bar du Pershing. Ambiance chic et lumière tamisée, avec un côté légèrement asiatique, il ne vous reste plus qu’à commander un verre et un plateau japonais pour croire que l’on est plus à Paris.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s