De la question du seconde main …

Il y a des dizaines de façon de faire son shopping. On peut se rendre en boutique ou opter pour la version 2.0. De même que l’on peut choisir de s’offrir du neuf ou préférer donner une seconde vie aux articles.

Je ne sais pas ce que vous pensez en lisant mes pages mode, mais ne vous y tromper pas, je ne suis ni Crésus ni une descendante des Rotschild. Aussi, pour satisfaire mon addiction au shopping mais également parce que j’adore passer du temps à dénicher de jolies pièces à petits prix, je suis une adepte sans complexe du seconde main.

La mode est un éternel recommencement. Ce qui est in aujourd’hui sera has been demain, puis reviendra au gôut du jour d’une manière ou d’une autre. Ainsi pour être à la page, mieux vaut avoir de la place chez soi et un compte en banque bien fourni ! Or je n’ai, ni l’un, ni l’autre. Mon placard fait donc l’objet d’un changement permanent. (« Ca s’en va et ça revient. C’est fait de tout petit rien … » oups je m’égare). Je vends et j’achète. Euh non plutôt, j’achète puis je vends régulièrement afin de pouvoir changer régulièrement de tenue sans culpabiliser.

Petite revue du meilleur du seconde main …

Les dépôts-ventes

Des dépôts-ventes, vous en trouvez partout ! Et tous les goût sont dans la nature. Il y a les spécialisés du vintage ou du luxe, ceux qui proposent du prêt à porter … Sur Paris, vous remarquerez sûrement que les orientations des dépôts-ventes sont influencées par l’arrondissement dans lequel ils se trouvent. Vous avez peut être encore l’image du dépôt-vente fourre-tout, où vous devez passer des heures à trifouiller des articles au genre inconnu avant de trouver une perle. Stop !! Les dépôts-ventes se sont modernisés pour mieux vous séduire, au point que certains se confondent avec des boutiques du neuf ! Les articles sont rangés par marques et des mannequins vous présentent des tenues très tendance. Il y a du choix et des arrivages permanents. Les articles sont sélectionnés par les vendeurs avant d’être mis en vente. Aucun risque de tomber sur des articles en mauvais état. Côté prix, ils sont très intéressants mais il faut reconnaitre que ce ne sont pas les plus attractifs dans le monde du seconde main du fait de la commission prise par le dépôt pour le service rendu.

Pour ma part, j’adore aller me rendre au dépôt-vente Chercheminippes où j’ai notamment trouvé ma robe Arty (>>ici<<). Là, vous êtes dans LE big dépôt vente de Paris. 6 (grands) espaces de vente (luxe femme, prêt-à-porter femme, homme, enfant, accessoires femme et déco) qui vous proposent des milliers d’articles triés sur le volet. Lorsque je choisis d’y aller, c’est direct vers le prêt-à-porter où j’y shoppe des marques de qualité à petit prix (Maje, Sandro …) mais également des articles sans marque particulière pour compléter des tenues.

Robe Maje (Chercheminippes 35€)

DSCN2486

Pochette Manoukian (Chercheminippes 19€ – achetée neuve avec étiquette). Déjà portée >> ici <<

Moins connu mais très intéressant, je m’en rends de temps en temps au dépôt-vente, le Repaire des filles, situé rue Daguerre dans le 14ème arrondissement de Paris. Une boutique de la taille d’une maison de poupée où la gérante Catherine Mialon vous accueille avec gentillesse et bienveillance. Un choix impressionnant d’articles de très bonne qualité à prix intéressant.Vous y trouverez des pièces de créateurs et des articles originaux.

Leboncoin

En version 2.0 il y a le très connu site Leboncoin. Des milliers de particuliers y vendent leur vêtements, bijoux, chaussures et accessoires. Du choix, il y en manque pas ! Le moteur de recherche s’est amélioré au fil des années et vous pouvez désormais sélectionner différents critères tels que la zone géographique, la marque, ou encore la taille et définir une fourchette de prix. Contrairement aux dépôts-ventes, il n’y a pas de pré-sélection avant la mise en vente. Par conséquent, je vous conseille d’être vigilante quant à la qualité des articles et vous assurez qu’il est en bon état avant de l’acheter. Du fait du virtuel, il est également vivement recommandé d’opter pour la remise en main propre et d’éviter les achats par correspondance, sait on jamais ! Les prix sont fixés par les particuliers et ressemblent souvent aux prix pratiqués dans les dépôts-ventes. Néanmoins, et c’est un avantage non négligeable, vous pouvez négocier le prix notamment lorsque vous souhaitez acheter plusieurs articles au même vendeur.

Pour ma part, je regarde de temps en temps sur Leboncoin et notamment lorsque je souhaite acheter un vêtement des collections passées. Par contre, naturellement, il ne faut pas être pressée !

DSCN2512

Haut Sandro (Leboncoin 25€) Déja vu porté >> ici <<

Brocantes

On a souvent l’impression qu’il n’est intéressant de parcourir les brocantes que y trouver un fauteuil Louis VX. Que nenni !! C’est également le paradis des bijoux en argent et en pierres semi-précieuses et des sac vintage ! Beaucoup de brocanteurs achètent à des particuliers des bijoux anciens ou plus modernes et de très bonne qualité. Ainsi, vous pourrez y trouver des colliers, des bagues et des bracelets en argent, ornés de pierres semi-précieuses comme du jade, de la pierre de lune ou de la tourmaline. Les prix sont souvent très raisonnables compte-tenu de la qualité du bijoux. Et puis, avec un sourire et un peu d’hésitation vou pourrez faire baisser un peu le prix ce qui est toujours bon à prendre.

C’est ma maman qui m’a transmis ce bon plan (merci maman !!) et grâce à elle j’ai pu trouver de jolis bijoux pour accessoriser mes tenues.

Bagues argent et lapis lazuli (30€)

Vide-greniers

Ah les vide-greniers ! Avec le printemps, ils fleurissent dans nos rues chaque weekend et ce, pour mon plus grand plaisir. Il faut dire que vous pouvez y faire d‘excellentes affaires ! Les particuliers y vendent les affaires dont ils n’ont plus l’usage. Côté prix, certains exagèrent parfois un peu (sous prétexte qu’ils ont eux même acheté un oarticle un peu cher) mais dans la grande majorité des cas, les particuliers jouent le jeu et les articles sont vendus à tout  petit prix. Là encore, en fonction de la ville voire même de l’arrondissement, les articles vendus pourront être de nature très différente ! Pour les parisiennes, je vous conseille vivement le vides-greniers du 7ème, 8ème et du 16ème. Sans surprise, des arrondissements au pouvoir d’achat plutôt élevés et où les particuliers n’hésitent pas à revendre leurs affaires en très bon état (parfois même neuf!) pour quelques euros.

Ainsi, j’ai pu récemment acquérir cette robe quai-neuve à pois de la marque 1975 pour seulement 4€ et ce t-shirt H&M neuf à 2€ ! Des très bonnes affaires !!

Robe 1975 (Vide grenier – 4€)

DSCN2482Tshirt H&M (Vide grenier – 2€)

Publicités

6 réflexions sur “De la question du seconde main …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s